AGASHI sur les réseaux sociaux


Agashiburundi

@agashiburundi

+257 75 055 055


Radios partenaires

AGASHI ici

AGASHI 4.0 EPISODE 76

À Bukima, Raphaël partage son inquiétude à propos de ce que son collègue Butoyi lui a dit. Il dit à sa femme qu’il se peut que Gaëlla ait une liaison avec son chef Donatien. Maman Gaëlla lui partage aussi ce qu’elle sait sur leur fille. Elle se rappelle du téléphone. Raphaël tombe des nus. Cependant, il garde espoir et se promet de continuer l’enquête espérant qu’il se trompe !

À Kagona, c’est à la maison chez Guilaine et Kathia. Kathia est avec un homme dans la chambre. Ils se préparent pour faire des rapports sexuels. L’homme félicite Kathia d’avoir trouvé une bonne solution d’amener des hommes chez elle car là il ne peut pas y’avoir une fouille-perquisition comme à l’hôtel. Mais, l’homme s’inquiète de la façon dont Kathia a perdu le poids et Kathia de dire qu’elle était tombée malade dans les jours précédents. Soudain, Guilaine toque à la porte…

À Mugwiza, au parking. Kayange dit à Kwasa que ses parents l’ont chassée de la maison parce qu’elle est enceinte. Kwasa ne comprend rien. Kayange lui explique qu’elle ne connaît aucun autre garçon sauf lui. Kwasa essaie de la convaincre pour qu’elle retourne chez elle mais en vain.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 76


AGASHI 4.0 EPISODE 75

À Burisho, chez Gahore, Seba est venu pour lui parler de son projet de mariage. Il dit à Gahore qu’il est prêt et qu’il a tout le nécessaire pour les cérémonies de dot et de mariage. Gahore dit qu’elle ne peut pas abandonner ses enfants. Seba lui dit que les enfants doivent aller chez leur père, qu’elle ne peut pas sacrifier sa vie alors que les enfants ont un papa. Pour lui prouver qu’il sérieux dans ce qu’il dit, Seba donne de l’argent à Gahore en guise de fiançailles. Il promet également de venir s’installer chez Gahore pour continuer à entretenir sa propriété. Gahore hésite et dit qu’elle va y réfléchir.

À Mugwiza, un soir Meliya dit à son mari que leur fille est enceinte. Gusino, est en colère et demande le responsable de cette grossesse de sa fille. Kayange cite le nom de Kwasa. Gusino commence à menacer femme Meliya en l’accusant qu’elle n’a pas donné une bonne éducation à sa fille. Gusino conclu en demandant à Meliya et Kayange de partir de quitter la maison. Meliya se défend, en disant qu’elle a tout fait pour l’éduquer que maintenant Kayange doit se débrouiller seule. Kayange essaie de demander pitié mais en vain.

À Bukima, un collègue de Raphaël est prêt à rentrer chez lui. Il demande à Raphaël s’il peut lui donner un rift sur sa moto. Raphaël lui dit qu’il reste quelques minutes avant l’heure de rentrer. Son collègue se met à rire. Il dit qu’il comprend son acharnement au travail vu qu’il est le seul à bénéficier des avantages de la part de leur chef Donatien. Cependant il le met en garde. Il dit à Raphaël que d’après les on-dit leur chef s’intéresse de plus en plus à sa fille Gaëlla. Raphael n’est pas convaincu et dit que c’est une pure jalousie.

PMC-Burundi · AGASHI 4 EPISODE 75


AGASHI 4.0 EPISODE 74

À Kagona, c’est à la maison chez Polo. Mudiri est venu voir Zuena. Il se lamente sur la mise à pied qu’il a reçue en disant qu’il y a eu de l’injustice envers lui tout en accusant Vanessa de malversation des biens de la coopérative, en achetant notamment du mobilier de chez elle. Zuena lui dit que Vanessa est honnête et qu’elle ne prend pas de décision seule mais que c’est l’assemblée générale qui prend de décisions et que la télévision a été achetée avec l’argent que les membres de l’association ont partagé et que les divans ont été achetés avec l’argent issus du commerce de beignets. Zuena accuse Mudiri de vouloir entacher Vanessa.

À Bukima, dans leur hôtel habituel Donatien dit à Gaëlla qu’il a un cadeau pour elle. Gaëlla demande ce que c’est. Alors Donatien lui remet un cadeau. Gaëlla découvre des bijoux en or. Donatien lui dit qu’il les a importés en Europe, ils sont fignolés, pas comme ceux qu’on fabrique à Bugarura. Gaëlla est contente. Alors Donatien lui met la chainette et ils commencent à s’embrasser. Le téléphone de Gaëlla sonne et Gaëlla dit qu’elle avait un rendez-vous avec ses camarades de classe pour faire les devoir. Donatien lui dit d’éteindre le téléphone, il promet de réussir, il va s’en charger…et quand elle aura terminé ses études, elle aura un travail dans son entreprise et ils seront ensemble pour toujours. Gaëlla ne cesse de rire.

À Burisho, Funny demande à son mari de lui donner de l’argent pour acheter de la nourriture. Thierry lui dit qu’il n’en a pas, qu’elle n’a qu’à se débrouiller elle aussi. Funny se fâche et lui demande ce qu’il fait avec l’argent qu’il gagne. Elle lui dit qu’il y a des rumeurs qui disent qu’il aurait une autre femme. Thierry nie catégoriquement ces propos et demande à sa femme de se méfier des personnes qui racontent du n’importe quoi à son sujet. Funny a toujours des doutes surtout que Thierry passe quelques fois des nuits à l’extérieur. Elle parle également de l’enfant qui lui a appelé papa l’autre jour. Thierry se fâche et préfère partir.

PMC-Burundi · AGASHI 4 EPISODE 74


AGASHI 4.0 EPISODE 73

À Mugwiza, Ruberika demande à Meriya pourquoi Kayange ne se présente plus à l’école selon les on-dit de Titina. Ruberika demande à Meriya d’appeler Kayange pour lui demander la vérité. Kayange commence à nier qu’elle est enceinte. Ruberika dit qu’il faut aller immédiatement au centre de santé pour se rassurer si elle dit la vérité. Kayange fini par accepter qu’elle enceinte. Meriya s’énerve et commence à se demander comment elle va l’expliquer à son père Gusino…

À Burisho, Funny arrive chez Kimata avec son bébé qui pleure beaucoup. Kimata et Keziya lui demande si le bébé est malade. Avec tristesse, Funny leur dit que l’enfant a été sevré et qu’elle vient pour demander un peu de lait de vache. Choqués, Kimata et Keziya ne comprennent pas comment elle a osé sevrer un bébé qui n’a même pas une année. Funny leur apprend qu’elle est enceintecontre son gré….

À Kagona, c’est à la maison chez Kathia et Guilaine. Kathia lui dit qu’elle a un visiteur qui va passer la nuit avec elle chez elles. Guilaine lui dit qu’il n’est pas possible d’amener des hommes coucher avec elle dans la maison qu’elles louent ensemble. Guilaine donne conseils à Kathia en lui appelant à venir faire le travail de transfert d’argent. Kathia refuse et lui dit qu’elle ne peut pas passer toute la journée assise sous le soleil accablant en attendant le revenu mensuel qu’elle peut avoir dans moins d’une heure.

PMC-Burundi · AGASHI 4 EPISODE 73


AGASHI 4.0 EPISODE 72

À Bukima, Gaella et Lala sont à la piscine. Gaëlla dit qu’elle attend quelqu’un qui a promis de lui apprendre à nager. Pendant qu’elles parlent, Davy se pointe. Il embrasse Gaëlla tendrement et Lala n’en croit pas ses yeux. Gaëlla dit à Lala que Davy est son nouveau copain. Il saute dans l’eau et Lala profite de son absence pour demander à Gaëlla à quoi elle joue. Elle lui demande si elle a mis fin sa relation avec Donatien. Gaëlla répond que non. Lala n’en revient pas.

À Kagona, Kathia et Wadudu sont en train d’échanger sur la dégradation de la santé de Kathia en disant qu’elle a risqué la vie. Elle dit qu’elle s’est recouverte malgré qu’elle n’ait pas terminé la dose prescrite. Elle dit qu’elle a senti que son état de santé s’est amélioré et que dès ce moment qu’elle a cessé de prendre les médicaments. Wadudu devient content en disant que qu’il manquait une fille pour coucher avec les clients qui la lui demandaient. Il incite Kathia à reprendre le travail ce que Kathia accepte de tout cœur en disant qu’elle a besoin de l’argent.

À Mugwiza, Kayange et Vivina se rencontrent en chemin, Vivina vient de l’école et Kayange vient du centre de santé pour faire le test de grossesse. Vivina demande à Kayange pourquoi elle ne se présente plus à l’école. Kayange répond qu’elle sentait des malaises ces derniers jours, que maintenant au centre de santé ont vient de confirmer qu’elle est enceinte, que même sa maman Meliya l’avait soupçonné bien avant, quand elle refusait de manger. Vivina l’encourage que cela est un petit problème. Qu’il faille trouver seulement une petite somme d’argent qu’elle connaît quelqu’un qui peut l’aider à avorter tout de suite.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 72


PMC au Burundi, pionier du changement des comportements




a

Avec son Feuilleton Radiophonique Agashi, voilà que PMC vient de passer 5 ans après son agrément au Burundi, c’était en 2013. Cinq ans de succès en succès, de popularité incontestable auprès des auditeurs d’Agashi qui sont de toutes catégories de burundais : jeunes et adultes, analphabètes et intellectuels, ruraux comme urbains, tous les auditeurs d’Agashi sont unanimes pour reconnaître le caractère hautement éducatif par le divertissement , un art de rédaction et de jeu comique savamment agrémenté par un sens d’humour, d’émotions et de suspens qui poussent chaque auditeur à vouloir écouter à tout prix l’épisode suivant à travers lequel PMC véhicule les messages, oh combien pertinents qui interpellent gentiment et sagement tout un chacun à changer positivement son comportement. Les normes sociales y trouvent leur compte dans ce processus transformationnel et de changement de comportement individuel, groupal et sociétal.

L’Approche de PMC héritée de la Méthodologie dite de SABIDO s’inscrit depuis 1998, dans la grande famille des organisations mondiales spécialisées à vocation de « Social and Behavior Change Communication - SBCC » qui est devenue au cours de ces 20 dernières années , le réseau le plus puissant en matière d’impact sur le changement de comportements et de normes sociales.

Au Burundi, PMC continue à contribuer via les mass media dans le développement des messages visant à atténuer l’impact négatif des problèmes les plus à jour au Burundi comme la planification familiale pour une meilleure maîtrise de la démographie, la santé maternelle et infantile, la santé sexuelle et reproductive (chez les jeunes et adolescent surtout), la malnutrition , les violences basées sur le genre, l’équité des genres et l’éducation des filles et garçons, la santé mentale, la lutte contre la malaria et les questions liées à l’hygiène, etc.

Travaillant de concert avec les Ministères techniques gouvernementaux et les bailleurs sur les priorités nationales, PMC s’aligne aux principes clés de la coopération internationale. Les 9 radios partenaires diffuseurs d’Agashi sont à couverture nationale et communautaire et permettent d’enregistrer un taux d’écoute dépassant 90%.

Depuis le Trophée de « Meilleur Feuilleton radiophonique au Monde obtenu en 2015 », Agashi de PMC s’est désormais donné pour pari de garder la place sur le podium des meilleures organisations en matière de communication pour le changement de comportements et des normes sociales au Burundi.

Ensemble avec d’autres partenaires dévoués au développement et au bien-être de la population burundaise, notre devise est toujours celle de « Faire la différence … prouver l’impact par l’évidence». C’est ce que va développer justement les quelques pages du présent rapport couvrant une partie de 2016 jusqu’à décembre 2017.

C’est enfin, le moment ultime pour nous d’exprimer nos sincères remerciements à tous ceux qui soutiennent Agashi par diverses façons : le Gouvernent du Burundi, les Donateurs, les Experts thématiques, l’infatigable staff de PMC, les fidèles auditeurs qui continuent à nous encourager par des témoignages que certains ont amorcé un réel changement volontariste de leurs mauvais comportements. C’est cela même que nous recherchons, c’est cela que nous avons promis et c’est cela qui animera toujours notre idéal dans la réalisation de la vision de PMC pour le développement inclusif intégré au Burundi comme dans le monde entier.

Jean Bosco Ndayishimiye, Représentant Résident, Enseignant d’Universités






Retour à la page d'accueil