AGASHI sur les réseaux sociaux


Agashiburundi

@agashiburundi

+257 75 055 055


Radios partenaires

AGASHI ici

AGASHI 4.0 EPISODE 106

À Kagona, chez Gudura. Kathia annonce à Vanessa et Gudura que Peggy et Wadudu ont été arrêtés et conduits en prison. Gudura et Vanessa sont très contentes car elles disent que la vie des jeunes de Kagona ne sera plus à risque. Elles se demandent si la sécurité des hôtels ne pourrait pas être assurée à cent pour cent en suivant de près ce qui s’y passe.

À Bukima, Stephy essaie de convaincre l’OPJ qu’elle n’est pas responsable de la mort de Landry. Elle dit qu’elle l’a trouvé comme çà après qu’elle rentrait d’une séance de sport. Elle ajoute qu’elle ne devrait pas rester au cachot, elle demande qu’on la relâche. L’OPJ s’y oppose.

À Burisho, chez Keza, c’est au petit matin. Keza et Tigiri sont encore au lit. Tigiri dit à Keza qu’il va lui donner un petit capital pour faire un petit commerce des tomates, oignons et avocats pour pouvoir s’acheter certaines choses. Keza trouve l’idée géniale. Elle profite de l’occasion pour demander à Tigiri de lui acheter des marnières. Tigiri accepte et promet même de commencer à acheter les habits pour bébé. Soudain, la police arrive chez Keza…

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 106


AGASHI 4.0 EPISODE 105

À Mugwiza, en route Vivina rencontre Titina avec une autre élève (X) qui viennent de l’école. Vivina porte une sacoche bien chargée. Titina demande à Vivina pourquoi elle ne vient plus à l’école. Vivina lui répond qu’elle n’a pas voulu venir pour se faire ridiculiser avec sa grossesse, qu’elle préfère quitter Mugwiza pour aller où le vent l’amènera.

À Burisho, chez Kimata, Keziya et Funny sont en train de préparer la bière de banane. Tengenge est aussi là. Funny leur dit qu’il a envie de revoir son mari, que ça fait longtemps qu’ils ne dorment plus ensemble. Keziya et Tengenge lui disent qu’elle doit obéir aux instructions des religieux pour avoir un mariage religieux.

À Kagona, dans une rafle faite à KUMUNYEMWE Hôtel Resto Bar, beaucoup de boissons trop alcoolisées sont saisies. Wadudu tente de s’évader mais, il est saisi. Lui et Peggy sont arrêtés et emprisonnés pour crime de vente de boissons prohibées et nuisibles à la santé des jeunes, et proxénétisme.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 105


AGASHI 4.0 EPISODE 104

À Bukima, Stephy appelle Davy et commence à se lamenter auprès de Davy disant que Landry est un vaurien qu’elle va le chasser de chez elle. Davy la rassure, il lui promet de chercher quelqu’un d’autres. Stephy entre dans sa chambre et remarque que Landry ne respire plus, elle panique, elle demande à Davy de venir récupérer le corps de son ami, elle dit qu’elle ne peut pas être liée à un scandale pareil. Davy refuse, il lui suggère d’appeler plutôt la police.

À Kagona, c’est au chantier de construction du bureau d’INEZA COOP. Vanessa appelle Kathia pour lui annoncer la décision prise par l’Assemblée Générale de la réintégrer dans la coopérative comme les membres ont vu qu’elle a totalement changé. Kathia devient très contente et dit qu’elle pourra même céder tout son salaire pour atteindre le capital des autres.

À Mugwiza, à l’hôpital, Bugohe et Zefina sont en train d’échanger sur l’accident de Rudodi là où il est couché. Ils regrettent que le mal qu’ils allaient faire à Muhorakeye. BUGOHE accuse son père Rudodi d’avoir crié son nom quand il est tombé dans le trou, que maintenant il va bientôt être arrêté et traduit en justice, mais que lui comme il est brisé sa colonne vertébrale on ne lui fera rien

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 104


AGASHI 4.0 EPISODE 103

À Burisho, chez Tengenge, Zita est allée la voir pour lui parler des problèmes que lui causent sa sœur et son mari. Elle se plaint que son mari a osé coucher avec sa sœur, et surtout que sa sœur est enceinte. Tengenge est abasourdie, elle dit qu’il s’agit d’un viol contre une mineure.

À Mugwiza, Bugohe et Rudodi sont en train de roder au tour de la maison de Muhorakeye, ils parlent à voix basse en disant que ses filles ne font pas peur, elles n’ont pas de force, qu’ils peuvent entrer tranquillement et égorger Muhorakeye puis repartir sans rien craindre. Rudodi veut s’appuyer sur le mur il trébuche et tombe dans un trou qu’on a creusé pour y construire une toilette.

À Bukima, Gaëlla a repris le chemin de l’école. Maeva commente sur la réaction des élèves quand Gaëlla entrait en classe. Gaëlla leur dit qu’elle a besoin de prendre les notes de mathématiques pour ne pas avoir des problèmes avec le prof. Lala demande à Maeva d’aider Gaëlla. Maeva refuse en disant qu’elle a un rendez-vous avec Landry.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 103


AGASHI 4.0 EPISODE 102

À Kagona, C’est à la maison chez Gudura. Kathia a reçu son premier salaire. Elle a acheté la ration de la soirée et un pagne pour Gudura en guise de remerciements car elle n’a pas été loin d’elle, même pendant la période où elle se comportait mal. Gudura lui dit qu’elle ne pouvait pas la laisser se perdre dans la rue comme sa mère était son amie intime.

À Bukima, Gaëlla est en train de faire la lessive. Sa mère arrive et demande où peut être les enfants parce que c’est calme. Gaëlla répond qu’ils sont en train de réviser les cours et profite de cette occasion pour dire à sa mère qu’elle souhaite retourner à l’école. Raphaël arrive et Maman Gaëlla lui fait part des souhaits de sa fille.

À Burisho, Tigiri trouve Thierry en train de puiser de l’eau. Il n’en revient pas et lui demande ce qui se passe. Thierry lui dit que sa femme est enceinte, qu’elle ne peut plus faire les travaux lourds. Tigiri se moque de lui en disant qu’il a été empoisonné. Thierry n’est pas d’accord avec lui, il lui dit qu’il s’entend bien avec sa femme qui s’occupe bien de ses enfants.

PMC-Burundi · AGASHI 4 EPISODE 102


Virginie Mukarugamba, Mwaro




a

Cette femme habitant à Mwaro au centre du pays, a un groupe d’élèves qu’elle encadre depuis 2013, connu sous le nom de « IBIVUMBIKO VY’AMAHORO » (JEUNES APOTRES DE LA PAIX). Depuis le début du feuilleton AGASHI, elle s’en sert pour encadrer des élèves en vacances. Elle témoigne elle-même être orientée par AGASHI. « Agashi nous informe beaucoup. A commencer par les ménages, il y a des mariés qui ne savent pas comment cohabiter à cause de beaucoup de facteurs, surtout l’ignorance et l’ivresse. Mais certains commencent à changer après avoir reçu plusieurs conseils dont AGASHI ».

Des acteurs de bon modèle comme Bahama, un sage et bon conseiller, Muhorakeye, une femme exemplaire ; Béatrice une fille exemplaire au sein de la jeunesse, tous inspirent les auditeurs ici.

Mais d’autres sont l’image de mauvais modèle comme le professeur Claude. « C’est malheureux de voir ce qu’il a fait à Lysa alors qu’il était censé l’éduquer. Elle a aussi était victime de sa supposée parent, Popina, qui dans tout ce qu’elle fait rien de bon qui puisse servir d’exemple aux enfants ou aux parents ».

« L’encadrement que je leur fait a été bénéfique. Il y a une jeune fille qui avait couché avec un homme. Se référant sur des conseils que nous lui avons donnés, elle est venue me voir le lendemain pour me dire qu’elle avait péché. Elle cherchait une aide pour éviter une grossesse non désirée et une maladie sexuellement transmissible. Je l’ai aidée, je l’ai accompagnée à l’hôpital et elle a été assistée. Ceci m’a montré que mes jeunes suivent les conseils que nous leur prodiguons ».

En plus, nous sensibilisons la population sur certains acteurs servant d’exemple pour un bon changement. Par exemple, le cas de Tazaro et Lusiya : Tazaro qui maltraite sa femme Lusiya, lui fait laver les cochons, puis par après cet homme a changé, et sur base de cet exemple, nous sensibilisons les gens à changer et certains ont déjà changé.

Sur l’exemple de Ruberika et Soto, il y a des parents qui pensaient qu’avoir beaucoup d’enfants est une richesse, mais maintenant beaucoup comprennent que pour mettre au monde un enfant, il faut avoir des moyens pour l’éduquer, lui procurer ce dont il a besoin jusqu’à l’âge adulte. Sur l’exemple de Soto, beaucoup ont déjà remarqué que mettre au monde plusieurs enfants est un grand problème.






Retour à la page d'accueil